548451_294498093996172_435724779_n_1_.jpg

Qui es-tu exactement?

Benoît Perfranceschi, 45ans, analyste-programmeur, responsable de domaine informatique. Bien que mon nom ne l’indique pas, gaumais d’origine… passant de saint-mardois à virtonnais et inversément… Impliqué dans la politique communale depuis plus de 18 ans… et dans le monde associatif depuis plus longtemps encore… Je me définirais comme quelqu’un qui aime mettre son énergie au service de projets novateurs.

Des exemples ?

Pionnier du premier club informatique gaumais PC2000… en 1989 (à la base aussi de Planète Multimedia). Initiateur de la première Bourse Informatique à Virton Premier mouvement de prévention contre les assuétudes :
Mise en valeur de toutes les associations du Grand Virton et implication des écoles secondaires : Forum Défi
Création du carnet Défi, distribué à tous nos jeunes, mentionnant les informations de tous les clubs et associations de notre commune… maintenant repris par le pouvoir communal alors que… monsieur Alexandre a refusé de prendre en charge les frais d’impression de la première édition (Ecolo a en partie financé cette édition).
Actif et promoteur du Groupement d’Achat Gaumais : promotion des circuits courts, réintégration du maréchage dans notre région Partie prenante de l’EPI, nouvelle monnaie locale Membre du SEL, libre échange de services et de savoirs.

On vous sait également fort actif au niveau du foot…

En effet, j’ai été joueur à Virton, Bleid (premier titre de champion de Bleid, avec Christophe Gavroy) puis Saint-Mard, j’ai terminé, en premières, à Saint-Mard, par un autre titre de champions. Puis, j’ai intégré le comité du club, il y a maintenant plus de 10 ans. A l’époque, le club avait 8 équipes… maintenant nous en avons 15…

Mais aussi conseiller communal… Je suis devenu conseiller communal il y a maintenant 5 ans. Non seulement présents aux différentes séances du conseil…. mais aussi… présent à la commune pour consulter les différents dossiers. Je ne conçois pas, en effet, d’aller débattre de dossiers dont on ne connaît pas leurs contenus… J’interviens, en moyenne 3 ou 4 fois par conseil… donc environ 200 interventions sur mon mandat. Je n’hésite pas à demander de voter un point… seul contre tous… comme pour le choix du chauffage pour le club des Jeunes de Ethe (la consommation sera payée par les jeunes… alors tout ce qui compte… c’est que l’achat soit le moins onéreux possible).

Des regrets aussi…

Le peu de soutien de la presse notamment… Mes interventions n’étant qu’anodectiquement relevées… Un exemple, mon intervention citée un peu plus haut, est le seul point qui a été mis au vote lors de la séance… en avez-vous entendu parler dans la presse ???

La difficulté vient surtout que seul… on se sent vraiment un Don Quichotte… Vite aux urnes… que nous soyons plusieur(e)s.

Benoît Perfranceschi, avec vous.

Share This