76259_293926744053307_869194232_n_1_.jpg

Qui es-tu exactement?

Johnny Lagneau, 32ans, infographiste indépendant.Je suis un slasher ecologeek. Ahah, c’est quoi çà? Dans l’ordre chronologique, je suis professeur de danse urbaine depuis 13 ans, infographiste de formation, formateur en communication visuelle et en stratégies des réseaux sociaux dans le cadre de mon activité d’indépendant à Saint-Mard (13pixels.be). J’ai eu aussi la chance d’être professeur d’infographie à l’ ICA de Libramont.

Slasher? Ecologeek?

Slasher parce que les différentes cordes de mon arc font de moi un formateur le matin, webdesigner l’après-midi et professeur de danse le soir, ce qui me permet de maintenir un niveau de créativité élevé.Ecologeek parce que d’après mon entourage je suis un geek (passioné de nouvelles technologies) dans toute sa splendeur mais que j’ai aussi le détail de mon empreinte écologique.

Pourquoi l’écologie politique?

J’ai longtemps fait partie de ces gens qui n’aiment pas la politique. Par déception et par sentiment de décalage entre le monde « des dirigeants » et la réalité journalière. Il y a quelques années, j’ai fait la rencontre de deux personnes actives en écologie (politique et économique). Ce couple m’a expliqué l’écologie, les valeurs du parti Ecolo et ses convictions. J’ai alors eu l’envie d’en savoir plus. Ils m’ont donc conseillé de me renseigner aussi sur les autres partis politiques afin de faire un choix de coeur et non un choix influencé par leur discour. J’ai suivi leurs conseils, je me suis renseigné et au final je me retrouve aujourd’hui sur la liste Ecolo à Virton. C’est devenu une évidence pour moi.

Quelles envies pour Virton?

J’habite à Saint-Mard depuis 1997. La ville de Virton m’a tout donné et j’ai envie d’aider mes concitoyens de mon mieux en apportant ma pierre à l’édifice commun. Une de mes volontées est d’aider à faire de Virton un modèle de ville Belge éco-responsable et créative au niveau de son développement économique. Virton mérite une politique économique et touristique mieux pensée et moins orientée vers les deux grandes entreprises qui y sont installées. Les indépendants, PME et commerces locaux sont le coeur de notre économie mais on ne peut pas dire qu’ils soient mis à l’honneur. La politique actuelle se base sur une prime à la création et une prime à l’embauche, mais rien n’est fait pour garder à Virton ces entrepreneurs une fois leur projet lancé et en pleine extension. Il faut clairement éviter de laisser la possibilité à ces activités de quitter Virton pour partir au Luxembourg ou dans les communes voisines. Une des solutions est de développer des espaces de travail en commun qui générent des synergies entre acteurs locaux, des économies de frais de fonctionnement, une empreinte écologique réduite et une émulation créative importante.Je suis convaincu qu’en étant créatif, des solutions peu honéreuses, viables et ecologiquement responsables existent pour développer l’attrait de Virton. Nous devons montrer l’exemple de ce côté, c’est une certitude pour moi.

Johnny Lagneau, avec vous pour des solutions durables… et créatives…

Share This