Résumé et conclusion :

  • l’évolution du Coût Vérité de Distribution (CVD) à Virton est le suivant : 2,16€/M³ en 2015 et 2016; 2,53€ en 2017; à nouveau 2,16 en 2018
  • 2017, ET SEULEMENT ELLE, est donc une année exceptionnellement chère pour le CVD
  • aucune justification comptable ou politique n’est donnée pour le prix  facturé en 2017, de 17% supérieur à l’année précédente et à l’année suivante
  • cela, vous n’avez pas pu le lire dans le bulletin communal…
  • Pour l’eau consommée en 2017, les ménages virtonnais vont payer chaque M³ 39 centimes plus cher sans justification, soit une cinquantaine d’euros pour un ménage de 4 personnes!
  • Pour Écolo, le prix de l’eau (CVD) fixé le 16 août 2017 pour l’année 2017 était incongru car sans fondement et doit être corrigé!

Explications
Depuis de nombreuses années, le prix de l’eau de distribution augmente beaucoup plus vite que les salaires, à Virton comme ailleurs. Ce n’est pas agréable mais l’eau est un bien précieux et son prix doit refléter son prix réel, le « coût-vérité ». Petit rappel : dans le prix de l’eau se retrouvent la redevance (location du compteur = être raccordé au réseau), le CVD (= le coût de la distribution jusqu’au compteur soit le liquide et les conduites) et le CVA (= le coût de l’assainissement càd du raccordement à l’égout jusqu’au rejet dans la rivière en passant par la station d’épuration lorsqu’elle existe). La commune de Virton est propriétaire de son réseau de distribution. C’est à elle de fixer la redevance et le CVD (distribution). Le montant de la redevance est quasi compensé par les réductions octroyées sur les 30 premiers M³ consommés par ménage (gratuité du CVA et 1/2 prix du CVD).

Quel est le problème? Attention c’est un peu technique mais la conclusion ne l’est pas
En 2015 et 2016, le CVD était de 2,16€/M³. Pour 2017 et 2018, le prix du CVD a été fixé lors du CC du 16 août 2017, respectivement à 2,53€ et 2,73€/M³. Une forte augmentation donc, + 26% en deux ans.. Dans les attendus de la décisions, rien de bien précis sur le mode de calcul, juste « Vu le Plan comptable de l’eau fixant le CVD au montant de 2,73 €« , « Vu la situation financière de la Ville » et « Attendu qu’il convient d’adapter le prix de l’eau à 2,73 € tout en procédant à un étalement en 2 phases, à savoir une première phase à 2,53 € (pour 2017 NDLR) et une seconde espacée d’une année à 2,73 € (pour 2018 NDLR), et ce, afin que le coût reste socialement acceptable« .

Le message d’août 2017 de la majorité est clair : faites-nous confiance, nous gérons la situation, il faut absolument augmenter, mais comme on est sympas on va le faire progressivement.

Nous voici en mars 2018. A l’ordre du jour du Conseil communal figure la fixation du CVD pour 2018, sans préciser ou faire référence à la décision d’août 2017. Et là, alors qu’une décision avait été prise 7 mois plus tôt, retour, pour 2018 uniquement, à un CVD de 2,16€, comme en 2015 et 2016! Des explications? Aucune! Et les attendus de la décision, que nous disent-ils? Que « Vu le plan comptable de l’eau reprenant les comptes d’exploitation récapitulatifs des activités « production » et « distribution » pour l’exercice 2014 d’où découle un CVD de 2,16€/M³ ». Mais alors, que justifie l’augmentation pour 2017 ?? C’est la question qu’ont posée les conseillers Zanchetta (PS) et Gavroy (Écolo).

Résumé et conclusion :

  • l’évolution du Coût Vérité de Distribution (CVD) à Virton est le suivant : 2,16€/M³ en 2015 et 2016; 2,53€ en 2017; à nouveau 2,16€ en 2018
  • 2017, ET SEULEMENT ELLE, est donc une année exceptionnellement chère pour le CVD
  • aucune justification comptable ou politique n’est donnée pour le prix  facturé en 2017, de 17% supérieur à l’année précédente et à l’année suivante
  • cela, vous n’avez pas pu le lire dans le bulletin communal…
  • Pour l’eau consommée en 2017, les ménages virtonnais vont payer chaque M³ 39 centimes plus cher sans justification, soit une cinquantaine d’euros pour un ménage de 4 personnes!
  • Pour Écolo, le prix de l’eau (CVD) fixé le 16 août 2017 pour l’année 2017 était incongru car sans fondement et doit être corrigé!

Ceci est un extrait du compte-rendu partial et partiel du Conseil communal du 8 mars 2018. Cliquez ici pour voir tout l’article.

Share This