Sans doute en avez-vous déjà rencontré à Virton, dans la Grand-Rue, la rue Charles Magnette ou l’avenue Bouvier, ces petits médaillons émaillés sertis entre les pavés à proximité d’avaloirs…

Des petits médaillons émaillés pour un grand message. « Ici commence la mer » est une campagne de sensibilisation de la SPGE (Société publique de gestion de l’eau, c’est à dire tout le devenir de l’eau après le robinet, collecte, assainissement, rejets) relayée par le « Contrat rivière Semois-Chiers » et leurs partenaires que sont les communes et des associations locales comme le Parc naturel de Gaume, la MTG ou… Burgo.

Une sensibilisation toute simple et tellement évidente mais ô combien importante: ce que nous jetons par terre est emporté, à défaut d’un rapide ramassage, vers l’égout, le collecteur, la rivière, le fleuve et enfin la mer… Mégots (2 à 5 ans pour sa dégradation), chewing gum (2 à 6 ans) ou encore les plastiques (des centaines d’années), tous ces petits gestes anodins finissent, multipliés, en une catastrophe écologique, la pollution des cours d’eau puis des mers et des océans.

Virton n’est pas épargnée par les OFNI…

Annie Goffin a engagé la commune à participer à cette campagne en acquérant et faisant placer quelques exemplaires à des endroits de grand passage. Cela n’en restera pas là. Des pochoirs ont été commandés et serviront à des marquages un peu partout dans la commune.

À l’automne 2019, un barrage flottant a été installé sur le Ton, Dessus de la Fontaine Solumont (Saint-Mard) à la recherche des OFNIS, les « Objets Flottants Non Identifiés » ou plutôt trop bien identifiés. Les auteurs de ces rejets se reconnaîtront-ils? Les images se passent de commentaires…

Alors, quand nous passerons à proximité de ces petits médaillons, souvenons-nous de ce message et expliquons à ceux qui l’ont oublié, que tout finit pas se retrouver 229 mètres plus bas, dans la mer après avoir effectué des centaines de kilomètres dans les cours d’eau!

La vie des rivières vous en sera reconnaissante!

 

Share This