Après la reconnaissance, le 29 novembre dernier, par la Commission européenne, du statut “indemne de PPA” de la Belgique, le cochon aura dans les prochains jours à nouveau droit de cité en Gaume. L’Arrêté du Gouvernement fédéral autorisant le repeuplement devrait être publié cette semaine.

Les naisseurs, éleveurs et engraisseurs de Gaume vont pouvoir lancer le repeuplement. Les ministres wallons Céline Tellier (Écolo) et Willy Borsus (MR) sont à la manœuvre pour ce volet de relance d’une filière porcine de qualité en Gaume.

Courant de l’année, réapparaîtront sur les étals le porc gaumais, le pâté du même nom et toutes les charcuteries imaginables.

“Je suis cochon gaumais”

Réjouissons-nous de pouvoir progressivement refermer cet épisode dramatique de notre région. Il aura fallu de la patience après avoir encaissé le choc initial géré dans l’urgence et pas comme nous l’aurions souhaité, avec l’abattage et l’euthanasie de milliers d’animaux sains, le sacrifice de beaucoup de travail de sélection génétique et le gaspillage de dizaines de tonnes de viande saine.

Les éleveurs en zone PPA ont été aidés durant cette période, tenant compte de l’impossibilité pour eux de poursuivre leur élevage. Cette aide ne s’arrêtera pas du jour au lendemain. Un nouvel Arrêté du Gouvernement wallon (ministre Tellier) est en voie de finalisation et permettra aux éleveurs de continuer à bénéficier d’aide durant toute la phase de relance de l’activité.

Par ailleurs, plusieurs projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « relocalisation alimentaire » de la ministre Tellier (eh oui, encore elle qui, avec son cabinet et l’administration wallonne, travaille à cet enjeu très important) pourront venir aider à la relance de la vente en circuit court des produits de certains éleveurs.

Affiche-cri d’Écolo-Virton à la déclaration de la crise PPA

Photo du cochon incrusté en illustration d’article de Susanne Jutzeler, suju-foto de Pixabay

Photo sur les hauteurs de Saint-Mard du 15 janvier 2020 par Roald

Le communiqué du Gouvernement wallon sur le soutien aux éleveurs de porc pour la reprise de l’activité en cliquant ici

La question parlementaire sur ce sujet, d’Hélène Ryckmans (Ecolo) au ministre Borsus en cliquant ici

Share This